Retour aux actualités

18 février 2021

Lettre ouverte

Prendre un moment pour eux, c’est prendre un moment pour le Québec de demain

« Prendre un moment. Pour eux. » En cette année exceptionnelle, où apprentissages se conjuguent avec mesures sanitaires, les Journées de la persévérance scolaire se déroulent sous un thème particulièrement éloquent. Pour l’occasion, nous désirons souligner, d’une seule voix, l’impressionnante résilience de nos élèves et de toutes les personnes qui les accompagnent vers la réussite, à l’école ou à l’extérieur de celle-ci.

Le retour en classe, dans le contexte pandémique, s’est fait au coût de sacrifices importants en raison des mesures sanitaires en vigueur dans nos écoles. Plusieurs élèves n’ont ainsi pas pu voir leurs amis, ont dû faire l’école en ligne, tout en devant renoncer à la pratique d’activités parascolaires ou de leur sport préféré. À cela, s’ajoute un lot de bouleversements, du port du masque à la distanciation sociale, sans oublier les passages périodiques vers l’enseignement à distance. Nos jeunes ont relevé avec une persévérance incroyable tous ces défis et poursuivent leurs apprentissages, malgré les embûches qui se dressent sur leur chemin.

Au printemps dernier, lorsque la pandémie a forcé la fermeture soudaine de nos établissements scolaires, plusieurs ont réalisé l’apport inestimable de l’école québécoise. Comme le dit l’adage, on réalise souvent la valeur de quelque chose quand on y perd accès. Ainsi, à l’automne, le Québec a fait le choix de maintenir nos écoles ouvertes. Il s’agit d’un choix auquel nous souscrivons tous : l’éducation de nos élèves est un service essentiel et nous sommes convaincus que pour nos jeunes, le meilleur endroit pour apprendre, mais aussi socialiser et se développer, demeure l’école.

Cette semaine, prenons donc aussi un moment pour eux : les enseignants, les directions d’écoles, les cadres scolaires, les professionnels, nos éducatrices en services de garde et le personnel de soutien, ainsi que l’ensemble du personnel scolaire, pour les remercier du fond du cœur et leur témoigner toute notre admiration. Remercions aussi les transporteurs scolaires, les équipes de santé publique et les brigadiers scolaires. Car après tout, si nos écoles sont demeurées ouvertes, et le demeurent à ce jour, c’est grâce au dévouement de tous ces gens remarquables.

« Prendre un moment. Pour eux. », c’est aussi un appel qui nous est lancé, à nous tous, en cette année où la motivation de nos jeunes est mise à rude épreuve. La réussite scolaire n’est pas seulement l’affaire des élèves et du personnel scolaire. Elle nous concerne tous : parents, grands-parents, adultes signifiants qui gravitent dans la vie de nos jeunes, employeurs, organismes communautaires, élus et l’ensemble de la société québécoise. S’intéresser à la journée d’un élève, à ce qu’il a appris, aux défis qu’il a rencontrés, l’aider avec ses devoirs, c’est lui faire la démonstration concrète que son éducation est importante.

Chaque geste, aussi petit puisse-il paraître, compte. C’est encore plus vrai en cette année exceptionnelle. Au cours des prochains jours, mais aussi jusqu’à la fin de cette année scolaire charnière pour nos élèves, nous vous invitons donc à poser des petits gestes concrets, qui font la différence. Ne minimisons pas l’importance de leur tendre la main, de les éveiller et de souligner leurs bons coups.

Prendre un moment pour eux, c’est prendre un moment pour le Québec de demain. Parce que quand nos élèves persévèrent et réussissent, c’est toute la société québécoise qui y gagne.

Coalition avenir Québec
Parti libéral du Québec
Québec solidaire
Parti québécois